Laurent Terroitin sur le podium

06-07 Novembre ::: Masters International (GB)

Mettant fin à la saison Internationale Européenne, le « Masters International » de Grande Bretagne disputé sur le circuit de Croft réunissait quelques uns des meilleurs pilotes Européens tous détenteurs d’une « wild card » pour participer à cette épreuve au palmarès impressionnant puisque l’on y retrouve les noms de : Martin Schanche, Will Gollop, Kenetth Hansen, Andy Benza, Olle Arnesson, John Welch et Pat Doran… Seul pilote Français invité cette année, le Champion de France en titre : Laurent Terroitin s’est mis en évidence en terminant second de la finale derrière Pat Doran qui jouait ici sur ces terres.

L’aspect… et le ton

4-5 Juin ::: Aspéthon

Tout au long de la saison de Rallycross, les pilotes ont fait vibrer la foule grâce à leurs prouesses au volant et à leur talent. Durant deux jours, sur le circuit d’Essay il n’était plus question de compétition même si le circuit en avait « l’aspect » et que les pilotes ont donné le « ton » ! Tous étaient là pour une seule et bonne cause : celle de l’Aspéthon, une manifestation organisée par « Cap Handi » (comité d’action pour les handicapés frappés par l’épilepsie).

Les derniers bouquets pour Jean Luc Pailler et Laurent Chartrain

16-17 Octobre ::: Rallycross de Dreux (28)

Il n’y avait plus d’enjeux véritables lors de cet ultime rendez-vous du Championnat de France qui se disputait sur le circuit de Dreux puisque les titres de division 1 et de division 2 étaient déjà attribués à Laurent Terroitin et à Eric Guillemette. Mais comme la saison devait se terminer par un feu d’artifice, le spectacle fut au rendez-vous avec du grand suspense pour les derniers bouquets de la saison et surtout un renversement de situation formidable pour l’attribution de la 3ème marche du podium de la division 2 qui a changé de main à Dreux.

Champions

 

Division 1 : Laurent Terroitin (Citroën Xsara WRC)

Division 2 : Eric Guillemette (Honda Civic Type-R)

Division 3 : Marc Morize (Peugeot 206 T16)

Division 4 : Pascal Gloux (Citroën Xsara VTS 16V)

Challenge Citroën C2 : Sébastien Seveau

Coupe des Dames C2 : Catherine Planche

Le « feu d’artifice » final

16-17 Octobre ::: Rallycross de Dreux (28)

Hormis le challenge Citroën C2 Rallycross dont on ne connaîtra le vainqueur qu’au soir de cette épreuve de Dreux, les Champions de France 2004 et les vainqueurs des Coupes de France sont déjà connus avant ce bouquet final d’un « feu d’artifice » qui clôturera, ce week-end, sur le circuit de Dreux une saison très forte et encourageante pour l’avenir de la discipline. Pour preuve, les 130 engagés qui seront présents à cet ultime rendez-vous prouvant ainsi la bonne santé du Rallycross Français.

La nouvelle comète étoilée nommée « Anne »

2-3 Octobre ::: Rallycross d’Essay (61)

Il n’y a pas eu de « guerre des étoiles » sur le circuit d’Essay ou se déroulait l’avant dernière manche du championnat de France de Rallycross. Pas de guerre certes mais une nouvelle étoile dans la « galaxie » du monde du Rallycross avec Olivier Anne qui a confirmé ici son brillant succès à Lohéac. Deuxième victoire,en division 1, de la saison pour ce pilote talentueux qui fait parti de la nouvelle génération des « étoiles filantes » dans un « ciel » d’une discipline en plein renouveau avec des jeunes plein de talent comme : Laurent Terroitin, David Meslier, Mickaël Poirier en division 1, Eric Guillemette, Mickaël Pailler, Laurent Chartrain en division 2, Yoann Hervé et Kévin Jacquinet en division 3 ou bien encore Stéphane Dréan en division 4… Pardon à ceux que nous avons oublié mais qui font aussi le spectacle et sont les espoirs de la discipline.

Les titres joués, mais les podiums à honorer !

2-3 Octobre ::: Rallycross d’Essay (61)

Après Mayenne, place au Rallycross d’Essay, avec la fête pour certains comme Laurent Terroitin et Eric Guillemette qui voudront dignement fêter les titres de D1 et de D2 obtenus à Mayenne et l’heure du rachat pour d’autres qui visent encore les marches des podiums à l’image de : Jean Luc Pailler et David Meslier en division 1 et du « local » Laurent Chartrain menacé par Mickaël Pailler et Jody Lannoye en division 2. Plus de 100 concurrents sont attendus pour ce rendez-vous sur le circuit des Ducs avec également au programme la Coupe de France des divisions 3 et 4 et le Challenge Citroën C2 Rallycross. Du grand spectacle en perspective.

Les titres 2004 pour Laurent Terroitin et Eric Guillemette

18-19 Septembre ::: Rallycross de Mayenne (53)

Pour remporter son 11ème titre de Champion de France, Jean Luc Pailler devait, impérativement s’imposer en Mayenne. Mais sur le circuit de Chatillon/Colmont, en terre Mayennaise, les lauriers de cette division sont revenus au local Laurent Terroitin, champion de France sortant qui savoure son 3ème titre après ceux de 2000 et 2003. En division 2, la cause est entendue puisque Eric Guillemette ne s’est pas imposé mais sa 3ème place lui offre son 1er titre de Champion de France en l’absence de Laurent Chartrain qui n’a pu disputer le meeting entier en raison d’un moteur récalcitrant.

Les pilotes Mayennais encore en course pour les titres !

18-19 Septembre ::: Rallycross de Mayenne (53)

Après la grand « messe » à Lohéac, c’est au tour du circuit Forget à Châtillon sur Colmont d’accueillir le championnat de France de Rallycross. Un circuit totalement rénové où les pilotes de la Mayenne auront à cœur de briller avec de fortes chances de victoires pour Laurent Terroitin et David Meslier en division 1, Kévin Jacquinet en division 4 et Laurent Jacquinet en division 3. Tous restent sur de très bonnes performances qu’ils voudront confirmer sur le circuit Forget. A suivre également en division 1, Mickaël Poirier qui est encore en phase d’apprentissage avec cette WRC.

Portrait de Jean-Jacques Guibal

 

A l’heure où certains partent dans une « retraite » bien méritée, d’autres songent encore à l’avenir même si ils ont déjà derrière eux un bon bout de « carrière » au micro. En Rallycross, Jean Jacques Guibal fait parti intégrante des courses qu’ils commentent avec brio depuis 16 ans. Créateur de la formule magique : « Le rallycross ne se raconte pas il se vit », Jean Jacques Guibal sait de quoi il cause puisqu’il fut aussi pilote d’Auto-Cross avant de prendre le « manche » du micro.